News

Votation fédéral du 23 septembre 2018 - Les recommandations du PEV

Suite à sa séance du 27 août, le PEV JB recom­mande d’accepter les trois objets sou­mis à la pro­chaine vota­tion popu­laire.

Un OUI unanime à l’arrêté fédé­ral con­cer­nant les voies cyclab­les et les che­mins et sen­tiers péde­s­tres.
Le PEV JB a approuvé à l’unanimité l’arrêté fédé­ral sur les voies cyclab­les. Cette modi­fi­ca­tion judi­cieuse per­met­tra de favo­ri­ser le dépla­ce­ment à vélo en Suisse de manière uni­forme au-delà des fron­tiè­res com­mu­na­les et can­to­na­les. Le PEV JB attend que l’expansion des pis­tes cyclab­les ren­force la sécu­rité des cyclis­tes. De plus, l’espace requis pour l’infrastructure des trans­ports pourra être réduit.

Un OUI majo­ri­taire à l’initiative « pour des ali­ments équi­ta­bles ».
Le PEV JB recom­mande d’accepter l’initiative visant à ren­forcer l'offre de pro­du­its ali­men­taires sûrs et de bonne qua­lité, pro­du­its dans le respect des res­sour­ces, de l'environnement et des ani­maux et dans des con­di­ti­ons de tra­vail équi­ta­bles.

En effet, le PEV JB estime que les ali­ments doiv­ent être pro­du­its dans des con­di­ti­ons de tra­vail équi­ta­ble en Suisse comme à l’étranger. Les gran­des exploi­ta­ti­ons ne doiv­ent plus être favo­risées. Les ali­ments bon mar­ché ne sont pas com­pa­ti­bles avec des salai­res équi­ta­bles : dans la pro­duc­tion de den­rées ali­men­taires, les con­di­ti­ons de tra­vail scan­dal­eu­ses sont fré­quen­tes même en Europe. Ce cer­cle vicieux ne doit plus être sou­tenu par la Suisse.

Le PEV JB sou­haite éga­le­ment affi­cher son sou­tien en faveur de la bio­di­ver­sité. Les mono­cul­tures doiv­ent être rem­pla­cées par des éco­sys­tè­mes plus dura­bles, qui per­met­tent la pro­duc­tion d’aliments dans le respect des res­sour­ces et de l’environnement. Les ali­ments pro­du­its de manière éco­lo­gi­que doiv­ent béné­fi­cier d’un avan­tage con­cur­ren­tiel sur ceux issus de l’agriculture indus­tri­elle.

Valo­ri­ser les ali­ments région­aux et sai­son­niers, c’est aussi favo­ri­ser une plus grande trans­pa­rence, et hono­rer la con­fi­ance du con­som­ma­teur. C’est un cer­cle ver­tueux qui avan­tage l’économie régio­nale.

Fina­le­ment, le PEV JB estime éga­le­ment qu’il est néces­saire de prendre des mesu­res afin de frei­ner le gas­pil­lage ali­men­taire. Dans l’assiette et pas dans la pou­belle !

Un OUI mes­uré à l’initiative « Pour la sou­ver­ai­neté ali­men­taire ».

Le PEV JB rejoint majo­ri­taire­ment l'initiative popu­laire « Pour la sou­ver­ai­neté ali­men­taire » qui demande que la poli­ti­que agri­cole soit ori­en­tée vers une agri­cul­ture pay­sanne régio­nale. Tou­te­fois, il con­çoit que, pour cer­tains, les reven­di­ca­ti­ons serai­ent déjà lar­ge­ment cou­ver­tes par la poli­ti­que agri­cole de la Con­fédé­ra­tion ainsi que par la Con­sti­tu­tion com­plé­tée l’année pas­sée par le peu­ple au tra­vers de l’article sur la sécu­rité ali­men­taire.

Tou­te­fois, le PEV JB plaide pour une agri­cul­ture pay­sanne diver­si­fiée et sans OGM, qui pro­tège le sol et les semen­ces. Il s’agit de retrou­ver une pay­san­ne­rie qui offre un ave­nir aux géné­ra­ti­ons futures en garan­tis­sant un accès à la terre et des prix rémuné­ra­teurs.

Le PEV JB sou­ti­ent éga­le­ment la mise en place d’un mar­ché plus trans­pa­rent, qui soit au ser­vice des paysans et des con­som­ma­teurs. Il s’agit de ren­forcer les cir­cuits courts et de les rendre attrac­tifs pour pro­mou­voir et dyna­mi­ser la pro­duc­tion de pro­xi­mité. Un mar­ché local, c’est aussi une manière d’assurer des emplois dans les régi­ons con­cer­nées. Les trans­ports sont rédu­its, la pollu­tion dimi­nue et une meil­leure tra­ça­bi­lité est assu­rée.

Un com­merce inter­na­tio­nal plus équi­ta­ble est pos­si­ble grâce à une fron­tière qui joue son rôle régu­la­teur, grâce au droit de se pro­té­ger et au devoir de renon­cer à des sub­ven­ti­ons à l’exportation.

Le PEV JB se tient à dis­po­si­tion pour tout com­plé­ment d’information.


Parti évangé­li­que du Jura ber­nois (PEV JB)

Valé­rie Opp­li­ger, pré­si­dente

rue de la Paix 17

2720 Tra­me­lan

+41 79 334 15 02

info(at)pevjb.ch