News

Christine Schnegg en direct du Grand Conseil: De Corona aux néophytes

La ses­sion de juin du Grand Conseil a eu lieu dans une halle de Ber­nexpo afin que les dépu­tés puissent res­pec­ter les mesures de dis­tan­cia­tion requises. Mal­gré ces cir­cons­tances, les trois nou­veaux membres se sont bien inté­grés au groupe du PEV.

Au cours de la pre­mière semaine, Mar­gret von Ber­gen a, au nom du groupe PEV, plaidé avec suc­cès en faveur d’une iden­ti­fi­ca­tion pré­coce des besoins et des res­sources des plus de 65 ans en terme social, de santé et d’aménagement du ter­ri­toire afin de main­te­nir des bases de pla­ni­fi­ca­tion trans­ver­sale.

Tabea Bossard-Jenni a requis un trai­te­ment consé­quent et rapide du bois tou­ché gra­ve­ment par les sco­lytes. Il doit être converti en éner­gie locale dans des sys­tèmes de chauf­fage au bois modernes et décen­tra­li­sés ou dans des cen­trales de cogé­né­ra­tion fonc­tion­nant au bois.

Hans­pe­ter Stei­ner a plaidé pour les trans­ports publics des bus neutres en matière d’émission de CO2. Pour cela, la bonne tech­no­lo­gie doit être uti­li­sée au bon endroit. Des piles à hydro­gène jusqu’au bio­gaz la mise en oeuvre et la per­ti­nence est dif­fé­rente en fonc­tion de la lon­gueur du trajet et de la topo­gra­phie.

Bar­bara Streit-Stettler a salué le fait que le Conseil-exécutif a agi avec pru­dence et pro­por­tion­na­lité concer­nant les ordon­nances d’urgence pour faire face à la crise du coro­na­vi­rus. Les ordon­nances cor­res­pon­dantes ont été adop­tées. La loi sur le com­merce et l’hôtellerie a engen­dré plus de débats. «Le PEV est contre toute exten­sion des heures d’ouverture des maga­sins et cela sans com­pro­mis», a expliqué la dépu­tée PEVau Grand Conseil.

En tant que co-auteur de la pro­po­si­tion, Mar­kus Wen­ger s’est engagé en faveur d’un projet pilote de tari­fi­ca­tion de la mobi­lité. L’objectif est de flui­di­fier le tra­fic fer­ro­viaire et rou­tier et évi­ter ainsi les embou­teillages et les trains sur­char­gés. Le rejet du pos­tu­lat du PEV, qui vou­lait tes­ter un nou­veau modèle d’imposition des églises pour les per­sonnes morales et basé sur le modèle ita­lien, a eu un arrière-goût très amer.

Hans Kip­fer a pré­co­nisé en vain d’élargir le cercle des béné­fi­ciaires de ces fonds fis­caux des églises. L’engagement de Tom Ger­ber pour une lutte active et cohé­rente contre les néo­phytes a lui été un suc­cès. Son inter­ven­tion a été adop­tée contre l’avis du Conseil-exécutif et exige une base juri­dique pour la lutte contre ces plantes enva­his­santes et indé­si­rables dans les domaines publics et pri­vés.

Chris­tine Schnegg, Dépu­tée au Grand Conseil et Pré­si­dente du PEV BE