Communiqués

05/06/2023  | Votation populaire fédérale du 18 juin - Recommandations de vote

Lors de son assem­blée géné­rale du parti évan­gé­lique du Jura-​Bernois (PEVJB), les membres pré­sents ont pris posi­tion sur les objets des votes fédé­raux et cantonaux :

Oui à la mise en œuvre du projet de l’OCDE et du G20 sur l’imposition des grands groupes d’entreprises.

Avec l’acceptation de ce projet, la Suisse

Lors de son assemblée générale du parti évangélique du Jura-Bernois (PEVJB), les membres présents ont pris position sur les objets des votes fédéraux et cantonaux :

Oui à la mise en œuvre du projet de l’OCDE et du G20 sur l’imposition des grands groupes d’entreprises.

Avec l’acceptation de ce projet, la Suisse s’assure que les recettes des impôts des grandes multinationales restent en Suisse.

Oui à la loi fédérale sur les objectifs en matière de protection du climat, sur l’innovation et sur le renforcement de la sécurité énergétique

Cette loi fixe l’objectif d’atteindre la neutralité climatique en réduisant progressivement la consommation de gaz et de pétrole d’ici à 2050. Pour atteindre ces objectifs il est prévu une aide financière au remplacement des chauffages à gaz et à mazout qui sont responsable de 25 % des émissions de CO2 en Suisse ainsi que pour le remplacement des chauffages électriques, des mesures de protection contre les effets des changements climatiques ainsi que la promotion de l’innovation pour les technologies permettant de réduire les émissions.

Ne pas agir et attendre aurait des conséquences et un coût très important pour notre société. Cette loi renforce la protection du climat sans interdictions et permet à la population et aux entreprises suisses d’être plus indépendantes des importations de gaz et de pétrole.

Oui unanime à la modification du 16 décembre 2022 de la loi COVID-19

Un oui permet au parlement et au conseil fédéral sur une durée limitée et en cas de nécessité de recourir à des instruments qui ont fait leurs preuves, afin de protéger les personnes menacées et le système de santé.

Oui unanime à la modification de la Constitution cantonale « Ajustement des freins à l’endettement »

Cette modification permet au canton d’être plus flexible pour le financement des investissements sans compromettre le frein à l’endettement.

Non à l’initiative populaire « Pour un congé parental cantonal »

Contrairement au parti cantonal, le PEVJB s’est prononcé en défaveur de cette initiative. Il est conscient que la situation actuelle pour les parents n’est pas satisfaisante, mais ne pense pas que cette initiative soit la bonne solution. Une démarche fédérale serait plus judicieuse. Les coûts pour le canton seraient élevés et ces ressources manqueraient pour couvrir d’autres besoins importants.

Le PEV JB se tient à disposition pour tout complément d’information.

Parti évangélique du Jura bernois (PEV JB)

Tom Gerber

Sur le Pont d’Amour 1

2732 Reconvilier

+41 78 839 45 35

www.pevjb.ch

info@pevjb.ch

30/10/2020  | Votation populaire fédérale du 29 novembre 2020 - Recommandations de vote

2OUI aux pro­chaines vota­tions fédé­rales Le PEVJB recom­mande una­ni­me­ment d’accepter les deux ini­tia­tives aux enjeux immi­nem­ment éthiques.

Oui una­nime à l’initiative pour des mul­ti­na­tio­nales responsables

Peut-​on vrai­ment conti­nuer à bâtir notre bien-​être sur des abus, sur des vio­la­tions

2 OUI aux prochaines votations fédérales Le PEV JB recommande unanimement d’accepter les deux initiatives aux enjeux imminemment éthiques.

Oui unanime à l’initiative pour des multinationales responsables

Peut-on vraiment continuer à bâtir notre bien-être sur des abus, sur des violations des droits de l’hommes, sur le travail des enfants et sur des désastres environnementaux ? Non ! Pour le PEV JB, il est clair que les multinationales ayant leur siège en Suisse qui polluent l’eau potable ou détruisent des régions entières à l’étranger doivent être tenues responsables de leurs actes. Sans doute, l’initiative pour des multinationales responsables porte des valeurs chrétiennes, telles que la protection de la dignité humaine et de la vie.

Oui unanime à l’initiative contre le commerce de guerre

L’interdiction à la Banque nationale, aux fondations ainsi qu’aux institutions de prévoyance publique et de prévoyance professionnelle de financer les producteurs de matériel de guerre (réalisant plus de 5 % de leur chiffre d’affaires annuel grâce à la production de matériel de guerre) est une nécessité. Le PEV JB soutient cette initiative car :

  1. elle permet premièrement de lutter contre l’industrie de l’armement qui profite des conflits et engendre des causes de migration dans les zones de guerre.

  2. elle contribue à un monde plus pacifique en mettant un terme au moins partiellement à l’investissement dans le commerce de la mort.

  3. le financement du matériel de guerre est en contradiction avec la neutralité et la tradition humanitaire de la Suisse.

Le PEV JB se tient à disposition pour tout complément d’information.

 

Parti évangélique du Jura bernois (PEV JB)

Valérie Oppliger, présidente

rue de la Paix 17

2720 Tramelan

+41 79 334 15 02

www.pevjb.ch

info@pevjb.ch

Communiqués du PEV Suisse

23/02/2024 | 

Le PEV refuse une nouvelle pénalisation fiscale pour le modèle familial traditionnel

Le Conseil fédé­ral a adopté cette semaine son contre-​projet à l’initiative popu­laire « Pour une impo­si­tion indi­vi­duelle indé­pen­dante de l’état civil ». Le pas­sage de l’imposition conjointe des couples mariés à l’imposition indi­vi­duelle per­met­trait certes de sup­pri­mer enfin la péna­li­sa­tion du mariage dans l’impôt fédé­ral. Mais il intro­dui­rait en même temps une nou­velle dis­cri­mi­na­tion inac­cep­table : la Confé­dé­ra­tion recon­naît elle-​même qu’avec le nou­veau sys­tème fis­cal, les familles n’ayant qu’un seul revenu pro­fes­sion­nel ou un deuxième revenu peu élevé devraient en fin de compte subir une charge fis­cale plus lourde. La péna­li­sa­tion du mariage serait ainsi rem­pla­cée par une péna­li­sa­tion de la famille pour les modèles fami­liaux tra­di­tion­nels. Le PEV s’y oppose fermement.

31/01/2024 | 

Le Secrétaire général du PEV, Roman Rutz, se retire

Roman Rutz, 38 ans, quit­tera son poste de Secré­taire géné­ral du PEV Suisse à la fin juillet 2024 après six ans d’activités, pour des rai­sons fami­liales. La Direc­tion géné­rale et le Comité du parti regrettent vive­ment cette déci­sion et remer­cient Roman Rutz de tout cœur pour son énorme enga­ge­ment pour le parti. La recherche d’un suc­ces­seur est déjà en cours.

22/12/2023 | 

Le PEV demande une adaptation plus juste des montants des allocations familiales.

En Suisse, les familles sont expo­sées à un risque de pau­vreté supé­rieur à la moyenne. L’augmentation constante des coûts du loge­ment, de la nour­ri­ture, de l’énergie, de la santé ou des soins pèse lour­de­ment sur le bud­get des ménages. Le PEV demande, dans une motion, que les allo­ca­tions fami­liales soient adap­tées à l’avenir selon l’indice dit « mixte ». Celui-​ci prend en compte non seule­ment l’évolution des prix à la consom­ma­tion mais aussi celle des salaires.

15/12/2023 | 

Pour le PEV, pas de changement de sexe pour les mineurs sans étude scientifique ni éthique

De plus en plus de jeunes filles et de jeunes femmes subissent une opé­ra­tion de chan­ge­ment de sexe en Suisse. Leur nombre a tri­plé au cours des cinq der­nières années. Les pédiatres tirent la son­nette d’alarme : les inter­ven­tions sont de plus en plus sou­vent effec­tuées sans exa­mens psy­cho­lo­giques per­ti­nents, unique­ment sur la base du désir actuel de ces enfants et de ces jeunes de chan­ger de sexe. Le PEV demande dans une motion que soient mises en place des direc­tives médi­cales et éthiques scien­ti­fique­ment fon­dées pour le diag­nos­tic et le trai­te­ment des per­sonnes qui ne se sentent pas appar­te­nir au sexe constaté à la nais­sance (dys­pho­rie de genre).