Communiqués

30/10/2020  | Votation populaire fédérale du 29 novembre 2020 - Recommandations de vote

2OUI aux pro­chaines vota­tions fédé­rales Le PEVJB recom­mande una­ni­me­ment d’accepter les deux ini­tia­tives aux enjeux immi­nem­ment éthiques.

Oui una­nime à l’initiative pour des mul­ti­na­tio­nales responsables

Peut-​on vrai­ment conti­nuer à bâtir notre bien-​être sur des abus, sur des vio­la­tions

2 OUI aux prochaines votations fédérales Le PEV JB recommande unanimement d’accepter les deux initiatives aux enjeux imminemment éthiques.

Oui unanime à l’initiative pour des multinationales responsables

Peut-on vraiment continuer à bâtir notre bien-être sur des abus, sur des violations des droits de l’hommes, sur le travail des enfants et sur des désastres environnementaux ? Non ! Pour le PEV JB, il est clair que les multinationales ayant leur siège en Suisse qui polluent l’eau potable ou détruisent des régions entières à l’étranger doivent être tenues responsables de leurs actes. Sans doute, l’initiative pour des multinationales responsables porte des valeurs chrétiennes, telles que la protection de la dignité humaine et de la vie.

Oui unanime à l’initiative contre le commerce de guerre

L’interdiction à la Banque nationale, aux fondations ainsi qu’aux institutions de prévoyance publique et de prévoyance professionnelle de financer les producteurs de matériel de guerre (réalisant plus de 5 % de leur chiffre d’affaires annuel grâce à la production de matériel de guerre) est une nécessité. Le PEV JB soutient cette initiative car :

  1. elle permet premièrement de lutter contre l’industrie de l’armement qui profite des conflits et engendre des causes de migration dans les zones de guerre.

  2. elle contribue à un monde plus pacifique en mettant un terme au moins partiellement à l’investissement dans le commerce de la mort.

  3. le financement du matériel de guerre est en contradiction avec la neutralité et la tradition humanitaire de la Suisse.

Le PEV JB se tient à disposition pour tout complément d’information.

 

Parti évangélique du Jura bernois (PEV JB)

Valérie Oppliger, présidente

rue de la Paix 17

2720 Tramelan

+41 79 334 15 02

www.pevjb.ch

info@pevjb.ch

Communiqués du PEV Suisse

12/04/2021 | 

Environ 66'000 signatures soumises contre le « Mariage pour tous » y compris le don de sperme

Aujourd’hui, les trois comi­tés pour le réfé­ren­dum contre le « Mariage pour tous » ont remis, dans les délais, envi­ron 66000 signa­tures à la Chan­cel­le­rie fédé­rale. Il est donc clair que le réfé­ren­dum aura lieu cet automne après apu­re­ment et vali­da­tion de ces signatures.

14/06/2015 | 

Seul le référendum peut désormais fermer la porte à la sélection d‘êtres humains.

Le Comité natio­nal „NON au DPI“ est déçu que le peuple et les can­tons aient accepté la modi­fi­ca­tion consti­tu­tion­nelle rela­tive à la pro­créa­tion médi­ca­le­ment assis­tée et au génie géné­tique. « Cet article ano­din en appa­rence auto­rise désor­mais le DPI et par consé­quent la sélec­tion ciblée d‘êtres humains. Il ouvre de plus la porte à des tests géné­tiques éthique­ment dis­cu­tables et une pro­créa­tion médi­ca­le­ment assis­tée sans limite », s’exprime la Co-​Présidente du Comité et Conseillère natio­nale du PEV Marianne Streiff-​Feller. Le Comité inter­par­tis formé de repré­sen­tants du BDP, PDC, PEV, PS, UDC et UDF annonce désor­mais qu’il va lan­cer un réfé­ren­dum contre la loi révi­sée sur la pro­créa­tion médi­ca­le­ment assistée.

14/06/2015 | 

Le comité regrette le large rejet de la réforme de l’impôt sur les successions – les problèmes demeurent

Le comité d’initiative prend acte avec regret du résul­tat de la vota­tion sur l’initiative « Impo­ser les suc­ces­sions de plu­sieurs mil­lions pour finan­cer notre AVS (réforme de la fis­ca­lité suc­ces­so­rale) ». Les débats qui ont eu lieu au cours de la cam­pagne élec­to­rale ont néan­moins clai­re­ment mon­tré que la répar­ti­tion de plus en plus injuste de la for­tune en Suisse est recon­nue comme un pro­blème par une mino­rité crois­sante et que l’égalité des chances de tous les êtres humains est un sou­hait impor­tant. « Cette posi­tion est la bonne – car les pro­blèmes demeurent et néces­sitent une solu­tion », com­mente Hei­ner Stu­der, Pré­sident du comité de sou­tien. « Même si ce pro­blème n’a pas encore été sen­tie par tout le monde, je sens néan­moins que de plus en plus de per­sonnes se sou­cient de leur ave­nir et de celui de la société. »